Jango - Rendez-vous musicaux et autres bavardages

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

6 mois en Australie...

''J'avais posté cet article durant mes 6 mois en Australie sur un site web familial et pourquoi pas le mettre ici.
Ce blog n'a plus vraiment de sens alors je peux tout autant en faire un blog perso.
Et après tout : Try not giving a fuck.''

Juillet 2008 : Après quelques galères en prépa intégrée dans mon école, j’apprends que je vais intégrer un cursus aménagé de 18 mois pour ma 3ème année dès Septembre 2008. J’ai donc 6 mois de libre à partir de Février 2010, avant de reprendre en Septembre 2010 deux années d’études en spécialité.
picasaweb.google.com.jpeg
Mars 2010 : 1 an et demi de réflexion plus tard, je m’envole pour un voyage en Australie. La décision n’aura vraiment pas été simple à prendre. Je ne m’étais jamais envolé seul pour une durée si longue auparavant. Il faut tout quitter : Amis, famille, compagne, associations, engagements…
Plusieurs objectifs en vue : Améliorer mon anglais, trouver un stage bref pour satisfaire mon école, découvrir du pays.

Je décide donc d’arriver à Melbourne le 8 Mars 2010 (après 26 heures d’avion, voilà pourquoi je n’ai jamais été sur Terre le 7 Mars) car la région se porte au fruitpicking durant cette saison. Mon objectif était donc d’arriver là-bas, trouver des petits boulots dans la campagne, me permettant de rencontrer des gens, gagner mes sous et donc me débrouiller seul financièrement.

LOGEMENT
Mais c’est durant les deux plus longues semaines de ma vie, loin de la famille, de Sarah (ma douce), de mes amis, vivant seul et essayant de se trouver des activités durant mes journées, que je décide donc de rester à Melbourne pour m’y installer, trouver un logement (car j’étais en backpackers/auberge de jeunesse durant ces 2 premières semaines) et un travail.
24 Mars : Je m’installe enfin, pour une durée de 3 mois, dans une maison partagée avec un australien et un néo-zélandais, où j’y poursuivrais mes recherches de jobs plus facilement.

JOB
picasaweb.google.com-1.jpeg
De ce côté, je pense avoir tout fait !
70 CV déposés dans des restaurants et bars, 200 annonces dans les boîtes aux lettres des particuliers pour proposer des services de nettoyage ou de cours de français, recherches quotidiennes d’annonces sur les sites web, appels téléphoniques, agences d’intérim, etc…
8 Avril : J’effectue mon premier job ! Un mois (notez bien pour les intéressés) après mon arrivée, je fais du ménage chez un particulier avant son déménagement, ici le métier est très bien payé. D’autres offres arriveront par la suite grâce à mes annonces que je dépose sur le web (on me prend parfois juste parce que j’ai mis dans l’annonce que je suis un petit français de 22 ans).
Le ménage se poursuivra chez des particuliers durant mes 3 mois. J’effectue aussi quelques heures dans 2 restaurants différents, mais ça s’arrête vite : Mon anglais incertain étant la principale cause. J’effectue aussi du jardinage et de la peinture. Un tas d’expériences professionnelles différentes et amusantes durant ces 3 mois au final.

STAGE
Avant le 8 Avril, ne pouvant rester les bras croisés (oui car la recherche de boulot n’est pas un hobbie qui vous remplit votre journée de manière joyeuse), je décide de rechercher un stage assez vite. J’en trouve un, grâce à de nouvelles rencontres locales, à l’ICAN (Campagne Internationale pour l’Abolition des Armes Nucléaires – www.icanw.org), quelques tâches informatiques et traductions de texte.

12 Avril : Je commence mon stage. 1er constat : J’ai finalement réussi mon installation Logement-Boulot-Stage à Melbourne, seul (avec les nombreuses aides et suggestions d’autres personnes bien sur), à l’étranger.
Lors de ma 1ère semaine, mon objectif était de remplir mes journées : C’est réussi avec un stage, quelques heures de boulots par ci, par là, ainsi que quelques sorties avec les amis.

ROAD-TRIP
Que reste-il à faire ? Découvrir du pays !
Après mon départ de France, Sarah a finalement décidé de me rejoindre le 7 Juin. J’ai une chance incroyable. Je sais donc que jusqu’à cette date-là, j’organiserais notre voyage et nous pourrons profiter des magnifiques paysages qu’offre l’Australie durant deux mois jusqu’à son retour du 27 Juillet (mon retour en France s’effectuant le 13 Août).

9 juin : Nous voici parti en avion vers Perth sur la côte ouest. Nous y louons un van pour 40 jours (durée trop courte pour en acheter un mais surtout pour le revendre). Le 14 Juin commence alors notre road-trip tout le long de la côte Ouest, nous allons effectuer un peu plus de 6500 kms si nos calculs sont bons. Nous avons travaillé dur, elle en France, moi en Australie, pour nous payer ce voyage et nous comptons bien nous amuser et nous démerder en cas de manque d’argent.

Côté faune, nous croisons un tas de kangourous, koalas et d’émus. Mais aussi des vaches, des chèvres et des moutons sauvages sur le bord de la route principale.
Côté flore, les différents paysages se succèdent selon les régions, nous sommes actuellement dans le Pilbara et voyons nos premières montagnes dans un climat aride.
Côté paysages, nous avons emprunté la route côtière jusque Geraldton, vu de magnifiques falaises à Kalbarri, donné à manger aux dauphins et marché entre 200 oiseaux et 5 pélicans à Monkey Mia, préparé notre chocolat chaud sur la plage de coquillage de Shell Beach, récolté des poivrons rouges durant deux jours à Carnarvon pour retrouver un peu de confiance en nos finances sur la route (amendes pour interdiction de dormir dans le van sur la voie publique, réparation de la batterie du van, ça n’aide pas !), mangé un repas trappeur (bananes-chocolat, œufs au plat, pommes de terre au feu de bois) tels que nous faisions aux scouts, pratiqué le snorkelling sur la barrière de corail à Coral Bay dans le Ningaloo Marine Park, promenés dans les gorges du Karijini National Park… Tout ça n’est pas fini, nous en sommes à 4000 bornes sur 6500 !
Sur la route, de nombreux cadavres de kangourous et de vaches percutés par les Road-trains (Camion poids lourd de 2 à 4 remorques). Prudence sur la route. Plus on monte, plus il fait chaud, plus nous voyons de belles choses.

La vie en van est rigolote, entre chercher des emplacements de camping gratuits, se lever à 6h45 pour éviter qu’un Rangers ne passe nous réveiller et nous donner l’amende lorsque le camping y est interdit, être constamment à la recherche de notre but ultime : La douche !
Oui, la douche nous apparaît comme une libération lorsqu’on en trouve une.
En tout cas, on ne s’ennuie jamais, les découvertes sont nombreuses et il y a toujours de nouvelles choses à expérimenter.

Voici une carte de notre trajet global nous sommes actuellement au point Q à Port Hedland.

Et enfin, un bref aperçu des paysages de notre voyage en photos.

Carte Australie Road-Trip

Boys Noize, nouvel album "Power" en Octobre.

Boys Noize - Power
Après avoir développé son label Boys Noize Records et développé celui-ci depuis 2005, Boys Noize aidé entre temps de Gonzales comme producteur sortira son second album courant Octobre 2009.
Intitulé Power, celui-ci reprendra notamment les deux titres Starter et Jeffer disponibles sur le single de Starter.
Boys Noize - Starter
L'album sera précédé/suivi d'une tournée qui sera bientôt annoncée.

Voici la tracklist de l'album :

1. Gax
2. Kontact me
3. Starter
4. Jeffer
5. Transmission
6. Easyjet
7. Trooper
8. Drummer
9. Sweet Light
10. Rozz Box
11. Nott
12. Heart Attack

Jango, le retour...

Return
Incroyable mais vrai, 344 jours après mon dernier billet, je reviens avec un nouveau blog.
Qui dit nouveau blog, dit nouveau système (Dotclear 2.0) et dit nouveau thème ! Et c'est la première chose qui saute à vos yeux !

Il s'en est passé un sacré tas de choses en un an et j'en relaterais surement certaines durant mes prochains billets.

Je tiens toujours à présenter des disques, parler de sites webs même si je fais moins de recherches qu'auparavant et puis peut-être exposer un peu ma vie privée au grand jour comme j'avais pu le faire autrefois (pas trop souvent heureusement, en général, on s'en fout pas mal).

Pourquoi avoir soudainement arrêté ? Le retour d'un voyage au coeur de l'afrique (puisque c'est là que mon blog s'est arrêté) durant un mois m'a-t-il orienté vers d'autres choses pour en abandonner certaines ? Le passage à une nouvelle partie de ma vie ? Pas vraiment de réponse.
Mais ça me manque de partager de la musique et d'autres choses avec des gens (ok, l'interactivité reste limitée via un blog mais tout de même, j'appellerais cela "mon petit kiff perso").

Bref, je n'ai pas grand chose d'autre à dire pour cette rentrée donc je m'arrêterais là.
A bientôt pour la présentation de nouveaux disques sous peu...

Absent en Août ? Actuellement au Burundi !

J'avais écrit, il y a un petit moment, que nous avions créé une association avec 6 autres amis pour partir en voyage de solidarité au Burundi.
Après moults extra-jobs, nous avons réussi à récolter les 11300€ prévus et nous sommes actuellement au Burundi depuis le 3 Août et ce, jusqu'au 28 Août pour ma part (car les autres rentrent le 1er Septembre, j'ai le mariage de ma soeur !).

Vous pouvez suivre le récit de mon/notre périple sur le blog que j'ai mis en place en Novembre 2007 : Aujourd'hui Burundi

Du nouveau pour Vitalic

Apparemment, Vitalic prévoit de sortir son second album studio en Janvier 2009.
Une bonne nouvelle car cela fait depuis 2005 qu'on attend la suite de l'excellent OK Cowboy.
Heureusement qu'il y avait le tout aussi bon V Live sorti en 2007 qui rappelle la techno de l'Alive 1997 des Daft Punk.

Vitalic a notamment prévu de sortir quelque chose (un EP ou un maxi ?) avant l'été 2008. Il n'y a toujours rien de nouveau en ce mois de Juillet.

Dernière info le concernant, Vitalic avait fait une collaboration avec Linda Lamb pour le titre Bells qui figure sur le V Live. Ils ont aussi monté un groupe : The Silures
Un 4 titres était déjà disponible et un album pourrait sortir au second semestre 2009.

Source : French Touch Forum

Soulwax - Part of the Weekend Never Dies : Loops Loops !


Suite à mes différents billets (1 et 2) sur ce tant attendu (par moi et beaucoup d'électro listeners) DVD de Soulwax, il est important de signaler que le site du groupe a changé sa page d'accueil.

WWW.SOULWAX.COM

Je vous laisse découvrir ce petit déluge de 12 loops (boucles) qui présentent quelques parties du DVD.

Faîtes le test du captcha

Vous l'aurez presque tous remarqué, mon blog a disparu du web durant quelques jours. Et cela en fait, suite à une règle de Free (mon hébergeur) qui consiste à supprimer une table de la base de données du blog dès qu'il y a trop de spam. J'ai donc ré-installé un captcha anti-spam dans les commentaires (une petite question qui me permet de voir si vous êtes un robot spammeur ou non à laquelle il faudra répondre correctement).

Pourriez-vous le tester dans ce billet de deux manières :
1 - Remplissez correctement le captcha en mettant un commentaire quelconque. Normalement, le message passe.
2 - Puis remplissez à nouveau le captcha en mettant une fausse réponse. Normalement, le message ne passe pas.

Si vous vérifiez ces deux conditions, merci de laisser un commentaire "Captcha fonctionne nickel" à la fin.

Je réalise ce test sur le plus grand nombre possible de lecteurs pour vérifier la validité du système.

A tous, merci beaucoup.

Radiohead vs Dave Brubeck - (Take) Five (15) Step

Overdub :

Coucou,

Pas vraiment un remix, mais puisque vous parliez aussi de bootlegs dans ce topic (pas forcément en bien ^^ ) je me permet de vous faire partager mon dernier qui mélange 15 Step de Radiohead à un classique du jazz, Take Five de Dave Brubeck.
Les deux morceaux ayant la même signature rythmique à 5 temps, j'ai eu l'idée de ce mélange...


Radiohead vs Dave Brubeck - Five Step

Run, run, run...

Baskets Nike
En guise d'introduction, j'aimerais que vous écoutiez ce morceau durant la lecture de mon billet. C'est ce qui me dominait la tête lorsque j'ai voulu écrire ce billet.

Swayzak - Make Up Your Mind
Link

Cela fait maintenant 4 ans que je pratique la course à pied comme loisir, et ce grâce à Mme Chochois, ma très respectueuse professeur de sport de Seconde au lycée dont j'écorche le nom.
Pourquoi ? Bah, tout simplement parce que j'avais de l'aisance dans la course à pied lorsqu'on en a fait. Etrange à l'époque car je ne supportais pas ce sport par sa monotonie, l'ennui qu'il procurait. Mais ce petit plus lorsque vous vous sentez meilleur dans une catégorie, vous donne l'envie de vous améliorer !

Bref, je me suis donc mis à courir et j'ai participé à ma première course qui fut les 10 kms des foulées Lambersartoises. Quel bonheur d'arriver second de sa catégorie ! Il est rare que je me démarque des autres dans la vie mais dans ce sport cette fois-ci, ça m'est arrivé. Et j'ai donc continué à courir et fait quelques courses (comme les 10 kms de la braderie de Lille, course du souvenir à Ploegsteert, Cross Catho à Lille...), et j'arrivais à me débrouiller (parfois même en gerbant sur la ligne d'arrivée, héhé ;) ).

Et donc, je ne fais ce sport que pour ça ?
Heureusement que non !

C'est le sport le plus bonificateur que je connaisse. Vous vous défoulez pendant 7 ou 8 kms en entraînement, c'est loin d'être vite fait, croyez-moi ! Vous passez par différentes étapes physiques et morales durant ces kilomètres.
J'ai toujours trouvé que la course à pied est une véritable épreuve mentale et par cette épreuve, on arrive à dépasser la monotonie physique du sport !

En effet, vous commencez la course assez motivé. Lorsque vous débutez ce sport, vous y allez d'un bon train en début de parcours. Et puis, vous commencez à faiblir peu à peu jusqu'au point de côté qui arrive. Et là, ça donne l'envie de s'arrêter au début. Mais bon, on essaye de se fixer un point où l'on s'arrêtera, puis lorsqu'on arrive à ce point, on s'en refixe un autre, etc... C'est comme ça que je fonctionne. Et ça aide pour passer le cap de la forte douleur du début, car après le corps s'adapte et on peut repartir sur un bon rythme. Et à un moment, on s'écoute soi-même. On entend notre respiration qui a trouvé un certain rythme. La plupart du temps, j'entends une mélodie dans ma respiration, ça fait un super truc à chaque fois. Il devient barge, Jango là ? Non. Mais c'est pour vous dire à quel point ça fait du bien la course à pied. A quel point on s'évade.

Et lorsque j'ai fini ma course, je suis vidé. Je me suis vidé l'esprit et quoi de plus régénérant ?
Si vous courez déjà, essayez de persévérer un maximum afin d'atteindre un certain état d'épuisement durant votre parcours.
Si vous ne courez pas, achetez des baskets and make up your mind !

Ouh yeah ! pour le Magicien d'Oz vs House Of Pain


Wizard of Oz vs House of Pain

EDIT : Warner Bros s'est plaint que ce clip ne respecte pas les droits d'auteur et a donc bloqué la piste audio de la vidéo...

Cette vidéo n'a donc plus d'intérêt.